Pour réaliser leurs rêves et leurs aspirations, les gens comme les organisations doivent planifier comment ils y arriveront. C’est dans cette optique que l’Université d’Ottawa a lancé un exercice inédit de planification stratégique, conçu pour maximiser l’engagement et la contribution de notre communauté.

Dans le cadre de ce processus, nous avons puisé à même la créativité de cette communauté – population étudiante, corps professoral, personnel de soutien, diplômées et diplômés, donateurs et donatrices et autres grands acteurs du milieu universitaire – afin de concevoir collectivement une nouvelle vision de notre avenir.

ÉTAPE 1 :

Validation des aspirations incontournables
(novembre-décembre 2018)

Dans cette première phase, nous avons jeté ensemble les bases de Transformation 2030. Pour ce faire, nous avons demandé à la communauté, par le biais d'une plate-forme en ligne, d'examiner et de définir un ensemble d'aspirations incontournables qui guideraient le reste du processus. Sur la base des commentaires reçus, nous avons identifié ces aspirations incontournables.


ÉTAPE 2 :

Remue-méninges, idéation et conception collaborative
(janvier-mars 2019

Le 22 janvier, l'ensemble de la communauté a été invitée à participer à un événement novateur visant à imaginer collectivement l'avenir de notre université.

Au cours des prochaines semaines, nous avons poursuivi avec trois séances d’étude en profondeur et une bonne dizaine d’autres événements participatifs sur le campus.

En parallèle, nous avons mené des entrevues auprès des diplômés et des autres acteurs importants, et invité chaque membre de notre communauté à nous faire part de leurs idées par courriel, sur les médias sociaux et sur notre plateforme en ligne.


ÉTAPE 3 :

Analyse des données
(janvier-mars 2019)

Au fur et à mesure que les commentaires de la communauté était compilée, elle était aussi classée et analysée.

Ce travail rigoureux, effectué sous la direction de Louis Simard, professeur agrégé à l’École d’études politiques de la Faculté des sciences sociales, a permis la rédaction d’un rapport synthèse de l’analyse des données (pdf, 1.4 Mo) ainsi qu’une version abrégée sous forme de résumé (pdf, 514 Ko). Ces deux documents de référence nous ont bien servi dans le cadre de la rédaction du cadre stratégique 2030.


ÉTAPE 4 :

Élaboration du cadre stratégique
(avril-mai 2019)

À la lumière de l’analyse des données des commentaires reçus par la communauté universitaire, nous avons rédigé le cadre stratégique.

Plusieurs facettes de ce cadre ont été partagées avec les parties prenantes de l'Université, y compris les doyens, le comité exécutif du Sénat (dont les représentants de la population étudiante et du personnel administratif), le Sénat lui-même et le Bureau des gouverneurs, qui ont tous contribué à la création d’un cadre stratégique solide et rigoureux, prêt à être officiellement présenté aux principales entités de l’Université pour approbation.


ÉTAPE 5 :

Finalisation et approbation du plan stratégique
(mai-octobre 2019)

Le cadre stratégique a été présenté au Comité exécutif du Sénat le 4 juin et à l'ensemble du Sénat le 10 juin. Il a également été présenté au Bureau des gouverneurs le 20 juin, où il a été approuvé à l'unanimité.

La Bureau de recherche institutionnelle et planification (RIP) a ensuite coordonné l’élaboration d’un plan d’action stratégique détaillé pour les années 2020-2025, afin de définir les actions spécifiques à entreprendre pour atteindre les objectifs énoncés dans le cadre stratégique.

À noter que le plan d'action stratégique comprend également des coûts détaillés (estimés au niveau des objectifs), ce qui est considéré comme une première pour une université canadienne (un tableau de bord, permettant à la communauté de suivre son progrès dans la réalisation de ces objectifs, reste à être élaboré par RIP).

En savoir plus sur les autres piliers stratégiques

Plus

Agiles

Réussir dans un monde en constante évolution

Plus

Interconnectés

Devenir des leaders dans notre village global

Plus

Influents

Travailler ensemble pour construire un monde meilleur